• apesehaiti

Le budget participatif

Mis à jour : 8 mars 2019

Vendredi 21 décembre 2018, de 19 h 30 à 21 h 30 environ,


Nous tenons à remercier Monsieur Jean-Claude MALONGA d’être venu sur son temps personnel pour nous présenter le budget participatif et répondre aux questions des habitants du quartier.

Jean-Claude a d’abord expliqué ce qu’est le budget participatif ainsi que la différence entre budget participatif et le Fonds d’investissement des quartiers (FIQ).

Ensuite, nous avons visionné les 10 projets retenus pour lesquels il faut voter avant le 4 janvier 2019 ; certains de ces projets suscitent de vives réactions de la part des auditeurs : il est beaucoup de questions et d’interrogations de l’assemblée ; certains reprochent à la municipalité de ne pas avoir communiqué plus largement sur les projets et sont offusqués sur la procédure à l’encontre des 39 projets présentés dont seulement 10 ont été retenus sans la concertation des habitants. Ils estiment que la municipalité aurait dû les impliquer dès la conception des projets et se sentent dès lors lésés.

Au fur et à mesure de la présentation des projets, Jean-Claude a permis aux assistants de s’exprimer afin de donner leur avis.


Les 10 projets :

1. Vélos électriques (environ 4 600 €) de l’association DARE DARE / Echange dans la salle : Pourquoi, c’est si cher pour seulement 2 vélos ? C’est juste des vélos.Jean-Claude a répondu  que faire du vélo électrique n’est pas aisée..

2. « Cocot’arium » (25 000 € + 700 €/mois d’entretien) / Echange dans la salle : Mais c’est extrêmement cher ! Pour combien de poules ? Où sera installé le cocott’arium ? Qui va s’en occuper ? Et les prédateurs ?


3. Compostage collectif (environ 3 000 €) / Echange dans la salle : On ne comprend pas que ça puisse coûter si cher, alors que nous avons réalisé deux composts avec des palettes en bois sur le jardin des Champs ? Comment allez-vous sensibiliser les habitants ? Pourquoi ne pas faire appel aux collèges pour récupérer les seaux en plastiques, par exemple ? Jean-Claude a répondu qu’il allait voir avec le lycée Perret, afin que les lycéens puissent participer à ce projet.


4. Boîtes à livres (environ 10 000 €) / Echange dans la salle : c’est une bonne idée mais est-ce que cela va fonctionner ? Combien de boîtes à livres va-t-on avoir pour les 10 000 € ? Il existe ce système chez les commerçants, et je n’ai pas l’impression que ça marche !


5. Epicerie participative (fonds de lancement de 10 000 €) /Echange dans la salle : c’est une bonne chose de réduire voire élimer les intermédiaires. Où cela va-t-il se faire ?


6. Garage associatif (fonds de lancement de 10 000 €) /Echange dans la salle : Est-ce qu’on sait où cela va se faire ? C’est une bonne chose d’avoir un lieu dédié à la mécanique, et cela va réduire le nombre de personnes qui font de la mécanique un peu partout et laissent leurs déchets sur place.


7. Un espace vert partagé (environ 4 000 €) /Echange dans la salle : nous ne comprenons pas pourquoi une telle dépense pour construire un espace partagé. Le jardin des champs fonctionne grâce aux habitants qui se sont impliqués et qui apprécient d’avoir un coin de verdure. Ce jardin est alimenté par la générosité de chacun à son niveau : la Cité artisanale fournit l’eau, le jardin du maraicher à Vert-le-Grand, nous donne des plants….


8. Le bus de la méditation (environ 100 000 €) / Echange avec la salle, c’est trop cher, même si c’est une bonne action !


9. Des nichoirs à mésanges (environ 4 000 €) / Echange avec la salle, y-a-t-il des mésanges sur Evry ? Oui, il y en a, j’en ai vu deux sur ma terrasse. Mais, il y a des nichoirs entre la place Troisdorf et l’allée qui mène à l’école des Champs, combien ont-ils coûté ? Et, qui les a installés ?


10.Un parcours de street workout (environ 40 000 €) / Echange avec la salle, encore, il y en a déjà sur la ville.


Il ressort de ces échanges un peu plus de clarté sur le fonctionnement du budget participatif, néanmoins il reste encore des zones d’ombres dans la mise en place de certains projets qui nécessitent un espace pour fonctionner et des frais de fonctionnement ; comment les habitants vont-ils se les approprier ?


Pour 2019, que vous soyez un habitant ou une structure associative vous pouvez proposer un projet collectif basé sur le fonctionnement et pas d’investissement.

La rencontre s'est terminée autour d’une soirée tapas sur le pouce, et nous remercions la Fruitière du Comté de nous avoir fait découvrir les vins du Jura.



+336 64 37 46 35

10 place Troisdorf Évry France 91000

©2019 by APESE Haïti. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now